Quelles sont les émotions du bonheur?

Pendant des décennies, les psychologues se sont concentrées sur l’étude des aspects négatifs de l’être humain, comme les pathologies ou les maladies. En revanche, au cours de ces dernières années, l’auto-dénommée « Psychologie positive » a davantage approfondi les caractéristiques et les qualités positives des personnes, telles que le bonheur.

Le sens de l’humour, l’affect, la résilience, l’amour, l’harmonie ou la gratitude sont des états psychologiques et émotionnels qui nous aident à atteindre nos objectifs et nous permettent d’être porteur-trice-s d’émotions positives. Mais, combien et avec quelle intensité devons-nous expérimenter ces émotions pour être heureux-se ?

 

Émotions positives : l’ingrédient du bonheur

Certain-e-s auteur-trice-s définissent les émotions positives comme celles pour lesquelles le plaisir est prédominant et comme celles qui permettent de cultiver des forces et des vertus personnelles. Ces deux aspects conduisent nécessairement au bonheur.

 

Cependant, catégoriser les émotions comme étant positives ou négatives implique certains risques. Par exemple, la tristesse ne doit pas toujours avoir une connotation si négative. Ressentir de la tristesse pour la perte d’un être cher, en plus d’être naturel, est un sentiment adaptatif nécessaire qui prouve explicitement la maturité sous-jacente de la personne. Ce qui est indéniable est que, même si ce type d’émotions ne doit pas être dangereux, elles sont en effet peu agréables et les ressentir fréquemment peut nous infliger un état émotionnel non désiré.

 

Comment définir une personne heureuse ?

Le bonheur est un état de motivation, un état émotionnel et un état mental. Mais, comment peut-on définir une personne joyeuse ? Pour cela on pourrait prendre ses émotions et le degré de plaisir ou de mécontentement qu’elle leur attribue comme référence.

En termes eudémonique (« de bonheur »), les personnes les plus heureuses ne sont pas celles qui expérimentent les émotions agréables le plus intensément, mais celles qui ressentent des émotions positives avec une intensité modérée de manière fréquente. Les moments gratifiants de haute intensité sont peu usuels, même chez les personnes les plus heureuses. Pour cela, le bonheur est associé à un sentiment de plénitude interne et à un bien-être psychologique.